Accueil > Offres d’emploi

Emplois postdoctoraux en Physique Théorique

Le Département de Physique de l’Ecole Normale Supérieure sollicite des candidatures pour deux emplois postdoctorants en physique théorique, financés par l’Institut de Physique Théorique Philippe Meyer.

L’Institut de Physique Théorique Philippe Meyer s’adresse à des candidats remarquables en physique théorique, ayant une certaine expérience au niveau international. Les positions couvrent deux ans, pouvant être prolongés d’une troisième année. Elles assurent un salaire compétitif en relation avec l’expérience et la qualification.

Les candidats sélectionnés poursuivront des recherches en physique théorique au Département de Physique de l’Ecole Normale Supérieure (qui comprend le Laboratoire Kastler-Brossel, le Laboratoire Pierre Aigrain, le Laboratoire de physique statistique, le Laboratoire de physique théorique et le Laboratoire de radioastronomie).

Les projets en physique des particules et astroparticules, théories des champs et des cordes, physique statistique et ses applications en physique de la matière condensée, biophysique et théorie de l’information, sont particulièrement bienvenus.

Les dossiers de candidature doivent être adressés à AcademicJobsOnline et doivent comprendre :
- Une lettre de candidature.
- Un CV détaillé comprenant une liste de publications.
- Un projet de recherche soulignant les interactions possibles avec les groupes de recherche/chercheurs du Département de physique de l’ENS (n’excédant pas 4 pages au format A4).
- Trois lettres de recommandation de chercheurs confirmés, à télécharger sur le site AcademicJobsOnline .

Les candidats choisis parmi une petite liste pourront être sollicités pour un entretien (videoconférence) fin Novembre / début Décembre.

Les dossiers de candidature reçus avant le 31 Octobre seront pleinement considérés. Les emplois commencent normalement en Octobre 2017, mais cette date peut être négociée.

Pour information, d’autres emplois sont également proposés par l’ENS-ICFP - International Center for Fundamental Physics
et ses interfaces.